jeudi 20 juin 2013

on embaume et on ressuscite, c'est simple !

"Cela nous ouvre la possibilité de ressusciter, littéralement, des espèces qu'on considérait comme éteintes".


"Georges le Solitaire", une tortue centenaire de l'île Pinta, décédée le 24 juin 2012, était considérée comme le dernier survivant de son espèce (Chelonoidis abigdoni), avant qu'une étude de l'université américaine Yale ne démontre, six mois plus tard, l'existence d'autres animaux de la même ascendance près du volcan Wolf.
Parti aux Etats-Unis pour y être embaumé, "Georges" reviendra en mars 2014 aux Galapagos comme la pièce majeure d'un musée dédié aux tortues. Avant le décès de cet animal, découvert en 1971, les chercheurs avaient tenté en vain d'obtenir sa reproduction pendant des dizaines d'années et contacté tout aussi vainement des zoos du monde entier pour trouver un spécimen similaire.
Les scientifiques font ainsi mentir la théorie de Darwin sur la sélection naturelle en redonnant vie, par la science, à des espèces, qui ne se sont pas adaptées à leur environnement.

ici 
  

si on se fait tous embaumer on va avoir le même problème de surpopulation.