vendredi 14 juin 2013

les ressources naturelles finies versus les ressources humaines infinies sur une courbe de Gauss.

Ci-dessus, les derniers chiffres de l'offre mondiale de pétrole pour l'OPEP. rien de neuf, l'OPEP produit cahin-caha....mais ne couvre pas (plus), loin de là, la demande mondiale.
heureusement on a les gaz de schistes ! pour 2 ans ou 15 ans, on n'en sait rien du tout ! les chiffres sont "absents". comment faire des recherches si je n'ai pas de chiffres ?

on ne connait pas non plus les réserves en eau disponibles pour la fracturation hydrolique, ni le nombre de puits nécessaires pour assurer une production en lien avec la demande mondiale.
bref, on ne sait rien du tout !!! (pourquoi le miracle des gaz de schiste pourrait prendre fin plus vite que prévu...)
les prévisions sont donc, impossibles comme la modélisation.

ci-dessous, une carte de la population mondiale et des pays où elle va le plus augmenter jusqu'en 2100 pour atteindre le chiffre de 11 millards.

11 milliards ! ça c'est prévu. dommage que ce ne soit pas modélisé !

plus ici. les chiffres et d'autres informations

 l'Inde est toujours un souci, visiblement.

comment on modélise quelque chose d'impossible ? on cache les chiffres, c'est tout !

ou on reprend sa vieille courbe de Gauss et on l'applique aux ressources naturelles,
puis aux ressources humaines. et on voit le résultat :

on place un points sur + 1 pour les ressources naturelles (optimisme) ensuite on prend la même courbe et on place un point sur -1 pour la population mondiale.
sur l’abscisse et les ordonnées on place les années et les quantités.

vous trouvez quoi, vous ?
où se croisent les deux courbes ? en quelle année, pour quelle quantité ?

en 1973 ? non, je plaisante ! koike....
source

11 milliards d'humains dont 3 Milliards de vieux humains de plus de 60 ans.