jeudi 13 juin 2013

la stérilisation forcée ou "en Inde, pas de FEMEN"

lien direct de l'imagesource

 extraits :

Les Femmes les plus pauvres de l'Inde sont contraintes à la stérilisation.

 Quand il s'agit de planification familiale, les femmes sont en première ligne en Inde, qui a réalisé environ 37 pour cent des stérilisations féminines du monde. les Quotas imposés par le gouvernement et des incitations financières pour les médecins font  que 4,6 millions de femmes ont été stérilisées année dernière, beaucoup par des paiements en espèces et beaucoup dans l'insalubrité et des conditions rudimentaires. La vasectomie, en revanche, ne représentaient que 4 pour cent de tous les stérilisations.

 "C'est un signe de la façon dont les femmes sont opprimées en Inde, elles n'ont même pas le contrôle de leurs droits en matière de reproduction».

 Malgré le caractère coercitif du programme, l'Inde a raté toutes ses cibles au cours des cinq dernières décennies pour réduire sa population, qui, au taux actuel éclipsera la Chine en 2021.

 L’Inde, qui compte 1,2 milliard d'habitants, ajoute en moyenne 18 millions d'enfants chaque année, plus que la population des Pays-Bas. un Bébé sur cinq nait en Inde.

 «Une population en croissance rapide affecte tout : l'économie, l'environnement, la qualité de vie».
  
Une majorité de ceux qui fréquentent les camps de stérilisation en Inde sont attirés par des incitations telles que les paiements ou d'avantages sociaux améliorés, offerts par les fonctionnaires provinciaux sous pression pour atteindre les objectifs. 

 "L'Inde a les méthodes de contrôle des naissances les plus coercitives du monde après la Chine". «La planification familiale est devenue un système de quotas et les êtres humains en sont les objectifs."

  Les femmes sont forcées de subir une intervention chirurgicale de stérilisation sans qu'on leur dise qu'elles ne seront plus jamais être en mesure d'avoir des enfants.
  
Les femmes sont au centre de la politique de stérilisation parce que l'Inde a une culture dominée par les hommes.

 "A la fin de l'année, nous sommes jugés sur le nombre de stérilisations que nous avons fait», a déclaré Rashid, le médecin responsable de la clinique Sonhoula. «Si nous ne respectons pas les objectifs, nous obtenons une réprimande/sanction. Le gouvernement ne veut pas d'excuses ".

 A Bihar, où le revenu annuel par habitant est le plus bas du pays avec 420 $ et le taux d'analphabétisme est le plus élevé, on a l'intention de stériliser 650.000 femmes et 12.000 hommes par an, selon le ministère de la Santé. Cette année, l’État prévoit plus de 13.000 camps de stérilisation féminine.

la stérilisation est une option moins coûteuse que le financement des programmes de contrôle des naissances effectués par des conseillers formés et la distribution régulière de médicaments.

ce que reçoivent les femmes après leur stérilisation ? 

 10 $ soit l'équivalent d'environ une semaine de salaire pour une famille pauvre.

qu'ajouter ? tout est là ! ha ! non ! j'allais oublier !!! il faut ajouter l'essentiel à savoir :

"l'Inde est la plus grande démocratie du Monde" 

oufff ! j'espère que je n'ai rien oublié !