lundi 17 juin 2013

«La Course à la Vie!"

Choc toxique : 
la Californie permet jusqu'à mille fois plus de glyphosate dans l'eau potable que nécessaire pour provoquer le cancer du sein chez les femmes.

source documentée 

mais késsé le glyphosate, comme le rundup ..? ! 


 La semaine dernière, une étude a démontré que le glyphosate  (le nom chimique de l'herbicide Roundup ) multiplie la prolifération des cellules du cancer du sein de 500% à 1300% ... même à des doses infimes.... !


ce n'est pas seulement "manger" du glyphosate qui est un problème. c'est également le boire.


  L'exposition au glyphosate peut se produire à partir de son utilisation dans les champs ou dans les cultures vivrières par les eaux de ruissellement qui s'écoulent dans les nappes ou/et toutes les sources potentielles d'eau potable.

la Californie a fixé un plafond pour le glyphosate dans l'eau potable qui est 1000 fois plus élevé que le la dose nécessaire pour causer une augmentation de 500% à 1300% dans la prolifération des cellules cancéreuses.

 le niveau d'exposition admissible de la Californie est de près de 50% plus élevé que le niveau fédéral.

 le glyphosate est extrèmement nocif pour les humains :
diminution de poids, diarrhée,  les lésions des glandes salivaires, excès de croissance et mort des cellules du foie, cataractes et dégénérescence de la vision,  augmentations de la fréquence des tumeurs de la thyroïde, du pancréas et du foie, des dommages génétiques dans les cellules sanguines, la réduction du nombre de spermatozoïdes et une augmentation de la perte fœtale .


le glyphosate est le produit chimique le plus toxique qui ait jamais été largement déployée à travers notre alimentation. Le glyphosate va contaminer nos cours d'eau, les sols, les aliments et les corps.En outre, le gouvernement de la Californie a clairement été complice en permettant à des niveaux extrêmement élevés de glyphosate de contaminer l'eau du robinet, provoquant ainsi le risque pour des dizaines de millions de Californiens d'être empoisonnés avec des concentrations de glyphosate qui favorisent la croissance des cellules cancéreuses.

l'article source et plus d'infos 

en Californie ? c'est tout ? non, partout dans le Monde !

en France ?  oui, aussi ! nous sommes même bien placés !

notre eau potable ? mesure-t-on efficacement ce qu'elle contient ? 

ce dessous, un article sur l’utilisation d'autres poisons, les pesticides. 


 "ce travail montre l'ampleur du problème en matière de santé publique. La question est de savoir si, comme dans le cas du chlordécone aux Antilles, nous n'avons pas dépassé le point de non-retour"plus sur les pesticides

Marché En 2011, le marché mondial des pesticides s'élevait à 44 milliards de dollars (33 milliards d'euros), en progression de 13,6 % par rapport à 2010. 27,7 % de ce chiffre d'affaires est réalisé en Europe. Viennent ensuite l'Asie, de l'Amérique latine, l'Amérique du Nord et de l'Afrique.
Utilisation Les Etats-Unis constituent le premier consommateur mondial de pesticides. Suivent l'Inde, la France et l'Allemagne. Rapporté à l'hectare cultivé, le Japon arrive en tête (12 kg/ha) devant l'Europe (3 kg/ha), les Etats-Unis (2,5 kg/ha) et l'Inde (0,5 kg/ha).
Types En Europe, le marché phytosanitaire est dominé par les herbicides et les fongicides.

si, comme nous le faisons sans le savoir ni le vouloir, nous mélangeons tous ces poisons quotidiennement, l'humanité n'a-t-elle pas dépassé le point de non retour ? 

nous serons génétiquement modifiés tant que nous nous nourrirons.
la Terre est entre les mains de ceux qui nous nourrissent. nous aussi.

 les petits poisons font les grandes rivières.