jeudi 20 juin 2013

de la cause aux effets

le Brésil ne sera pas un exportateur de pétrole mais un importateur.
qu'est-ce que ça change ?

 
....lendemain d’une manifestation de 50 000 personnes où une minorité s’est livrée à des violences et des actes de vandalisme. D’autres manifestations avaient lieu mercredi à Belo Horizonte, Rio Branco en Amazonie, Brasilia et Niteroi, près de Rio de Janeiro..... source

la tribune de Genève

heureusement, le Brésil a une forte agriculture intensive et beaucoup de déforestations restent à entreprendre.