dimanche 23 juin 2013

Blues, Blanc, Rage

successeur de J. Chaos-ac :

15% de votes blancs...47% FN, le reste en UMP !

à Paris, une manif "antifa" qui casse des vitrines.

le "Front Républicain" qui n'existe plus. 30% d'intention de vote pour le FN aux prochaines élections, à égalité avec l'UMPS.

à Paris, j'ai le choix entre Cossusko ou Idalgo. Merci !!! je suis super contente ! j'ai le choix  !!!!

à Paris, combien de bulletins blancs ou nuls se retrouveront dans les urnes ? combien d'électeurs se déplaceront ENCORE, pour déposer une enveloppe "vide" ?

c'est clair ? chers zélus ? non ? que vous faut-il ? 

non, vous n'avez toujours pas compris que vous, nos zélites auto proclamées, n'étiez plus représentatives de nos désirs, nos espoirs, nos attentes ?

attention ! chers zélus, il y a bien pire que le FN, derrière qui vous pourriez encore jouer "l'alternance" (déf :on prend les mêmes et on recommence).

il y a les électeurs, les petits, les obscurs, les sans grades, les contribuables qui ne veulent plus contribuer !

les "blancs-nuls" qui prennent sur leur temps et leur énergie pour vous dire une seule chose :

"Vous ! Juste vous dégagez ! Nous, on vous pousse !". et, jusqu'à présent nous avons été très, très patients. Tic, Tac, Tic, Tac...

un lien "antifa"

-la politique d'immigration sans une politique d'intégration/assimilation, c'est juste de la barbarie.
-payer des impôts sans n'avoir aucune visibilité de l'usage de l'argent public, c'est juste du masochisme.
-recevoir des leçons de "d'esprit républicain" quand les uns après les autres, vous les politiques nous mentez éhontément, c'est juste nous prendre pour des imbéciles oligophrénes !
-acculer la population à toujours moins de revenus quand elle vous voit dans les ors, c'est juste du mépris.

le FN aura des sièges ? et ? et quoi ? ce n'est pas un "parti autorisé" ? alors, où est le problème ?

juste, vous vous foutez de nous !!!

autrement plus dangereux sont les 15% d'électeurs, qui eux, n'écoutent aucun chant de sirène et sont venus vous dire :

"Vous Tous, c'est fini !".