samedi 15 juin 2013

au Bout de la Route

la Maison Blanche a estimé jeudi 13 juin que "des lignes rouges" avaient été franchies en Syrie, accusant Bachar al-Assad d'avoir utilisé des armes chimiques, dont le gaz sarin. La présidence américaine a en outre annoncé un soutien militaire aux rebelles syriens sans donner plus de détails.  source

voyons plus loin, entre les tuyaux de gaz et les vieilles routes de la soie :

click carte "en grand"économies de moyens en perspective, les tuyaux du gaz qui alimentent l'Europe ou sont prévus pour l'alimenter passent plus ou moins sur les tracés de la Route de le Soie ! ça tombe bien !
 vue d'ensemble et perspectives :


on pourrait donc, dans un monde parfait, faciliter le passage de l'Europe vers les USA par l'Est et voie terrestre. et le passage des USA vers l'Europe via  l'Asie Centrale par l'Ouest.
puis partager toutes les ressources naturelles qui sont sur le parcours !

l'Europe peut aussi compter sur le gaz israélien, via Chypre et la Turquie mais "abondance ne nuit jamais" et Israël aurait aussi intérêt à passer son gaz via la Syrie vers la Turquie puis vers l'Europe.

bien sur englober la Syrie dans la grande Europe Méditerranéenne, serait couper l'Iran d'un passage vers la Méditerranée. mais l'Iran devient plus "modéré", lis-je ici, et "entre amis" on peut s'arranger. sinon, il existe toujours d'autres solutions :



au bout de la route de la soie, loin après la Syrie et l'Iran, la Chine.  
La Chine a découvert la Route de la Soie plus

La Route de la Soie était un réseau de routes commerciales entre l'Asie et l'Europe allant de Chang'an (actuelle Xi'an) en Chine jusqu'à Antioche en Syrie.

la Chine a grand besoin aussi des richesses du sous-sol de l'Asie Centrale et d'un accès facilité à l'Europe.

 La Chine projette la construction d'une « Nouvelle Route de la Soie » qui passera par l'Asie Centrale et se poursuivra jusqu'en Europe, facilitant ainsi le transport et le commerce.

Cette route complètera une voie ferrée dite « Voie de la Soie » en projet, qui permettra aussi de favoriser les connections avec l'Europe et les pays situés entre la Chine et elle, ont confirmé responsables et experts. 

« La route reliera la Chine aux principaux pays d'Asie Centrale, d'Asie de l'Ouest et l'Europe. Elle traversera les centres administratifs de ces pays, leurs villes principales et leurs zones de production de ressources ».  le quotidien du Peuple !

la Terre est ronde, il y aura forcément un point de rencontre. 
où, quand, comment ?