mercredi 29 mai 2013

notre gouvernement UMPSFN ou "la conspiration du matelas"

Une bombe est sur le point d'exploser au PS : des socialistes ont directement contribué à l'élection de Marion Maréchal-Le Pen à l'Assemblée nationale , en juin 2012. 

les socialistes locaux auraient accepté de ne pas recourir au Front républicain - union PS-UMP - face à Marion Maréchal-Le Pen dans la 3ème circonscription du Vaucluse, afin qu'elle puisse se faire élire. En échange, les frontistes maintenaient leur candidate dans la 5ème circonscription où le socialiste Jean-François Lovisolo avait besoin de la présence du FN au second tour pour l'emporter face à l'UMP.


 Un an après les faits, la thèse d'un deal entre le PS et le FN est désormais défendue par des socialistes repentis. Il y aurait eu échange de bons procédés: le maintien de la socialiste dans la circonscription de Marion Le Pen contre le maintien de la candidate FN dans la circonscription voisine, la 5e du Vaucluse, où le socialiste Jean-François Lovisolo avait besoin de la présence du FN au second tour pour l'emporter face à l'UMP.

l'express,   métro

il n'y a pas de "complot", tout est là, sous nos yeux ! 

le FN veut des sièges à 10.000 euros mensuels.

le FN monnaye ses 18 ou 19% de votes contre "un bol de soupe" pour ses fidèles serviteurs.

en attendant de "quitter" l'euro, l'important est d'en tapisser le sommier !

la conspiration ? la quelle ? ce n'est pas assez clair ?