mercredi 29 mai 2013

Les chiens japonais privés de croquettes à la baleine

 le spécialiste japonais de l'alimentation pour animaux domestiques Michinoku Farm a stoppé, mercredi 29 mai, la vente de produits pour chiens élaborés à partir de rorqual commun, une espèce menacée.

La commercialisation de ces produits pour chiens à 3 780 yens (28,7 euros) les 500 g avait été dénoncée, la veille par l'ONG, japonaise Ikan.
L'entreprise, qui s'adresse à une clientèle plutôt aisée et propose également des aliments à base de cheval mongol ou encore d'autruche, a vite réagi. "Peut-être que je connaissais mal la teneur du débat sur la chasse à la baleine, a déclaré Takuma Konno, le PDG de la compagnie basée à Tokyo. Cela ne vaut pas la peine de proposer des produits s'il existe un risque d'incommoder des gens." source


 Inu Hariko est une statuette de papier mâchée, représentant un chien (aux traits plutôt félins)
Les japonais ont attribué aux chiens le pouvoir de reconnaître des démons déguisés en humains ou en toutes autres formes.
Ce talisman protège les enfants et apporte force et santé aux nouveaux nés. Il est également considéré par les femmes enceintes comme garant d’un accouchement sain et facile (les chiens se souffrant pas des douleurs de l’accouchement).