mercredi 27 mars 2013

L’eau, moteur de la dépopulation ou de la manipulation génétique

iciet ici plus particulièrement (encore) en Chine, il n'y a pas d'eau pour tout le monde.

la surpopulation juxtaposée à la pollution des eaux potables, il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que tout le monde ne boira pas.

ou alors juste pour oublier. (il me semble, parfois que c'est déjà le cas..).

3 solutions : nettoyer les nappes phréatiques ou réduire la population ou annexer Alpha Deux du Centaure.

comment ? comment quoi ? nettoyer les nappes phréatiques ? je ne sais pas !

mise à jour :

parce que je ne suis pas très "vive", j'ai oublié l'"autre solution" :

la modification génétique de l'humain qui ferait que nos besoins en eau et en nourriture seraient revus à la baisse.

exit, la nécessité d'évolution darwinienne et bienvenus à "Gataka". 

je ne le verrai pas et cette solution ne pourra être mise en œuvre pour tous les humains pour des raisons de temps et de couts. mais, au final et avant d'aller coloniser une autre planète, il apparait que cette modification génétique pour s'adapter "à marche forcée" à la planète telle qu'elle est devenue est la seule solution.

une classe "génétique-sociale" modifiée qui conserverait des droits à la longévité et au niveau de vie couplée à une "classe-esclave". 

ça a l'air "fou" ?  pas plus que ce monde.

Catastrophes naturelles dans le monde en 2012: 14.000 morts, 186 milliards de dollars de dégâts, selon Swiss R (AFP)