lundi 18 mars 2013

le vol comme méthode de gouvernance

Modjo du début de la journée.... LOL !

Standard and Poor voit un risque élevé que l'Espagne, l'Italie, le Portugal et la France ne soient pas en mesure de mener à bien les réformes nécessaires et que les chômeurs soient moins disposés à mettre en place l'austérité, S & P, Allemagne.

«Le taux élevé de chômage en Espagne, en Italie et en France est socialement explosif".


La Bourse de Tokyo a clôturé lundi en forte baisse de 2,71% à cause d'une recrudescence des craintes pour la zone euro, après l'annonce d'une taxe sur les dépôts bancaires à Chypre en échange d'un plan de sauvetage.

une piste pour comprendre pourquoi on a confisqué les "avoirs" russes à Chypre :

comme par hasard, aujourd'hui le ministre des finances chypriote est à Moscou pour demander une aide sous forme du report du remboursement d'un prêt de la Russie à Chypre d'un montant de 2.5b€ venant à échéance en 2016.


Tout ceci semble lié, pour forcer gentiment la main à Moscou. A l'issue de cette partie de poker menteur doublée d'une roulette russe,  l'aide viendra donc aussi de l'Oural.

 N’empêche qu'avec cette restructuration chypriote, Lagarde fait une clef de bras a Poutine. (Valatini).
  
quelques considérations "politiques" :

Deux semaines après les élections italiennes, la situation de Chypre est une nouvelle source de perturbation en modifiant de façon unilatérale la valeur des dépôts détenus dans les banques. Les modes d’ajustement changent et fragilisent potentiellement le déposant. La façon dont le système s’ajuste se modifie en profondeur et en fait porter le poids directement par le citoyen, sans plus aucune intermédiation. Le risque est que cela soit perçu comme un choc par ceux qui le subissent, incitant les européens à modifier leur attitude en considérant que ce sont eux qui font les sacrifices de la crise.
Il y a des réductions d’emploi en raison d’une activité insuffisante, si en plus les dépôts peuvent être une source d’ajustement on ne peut exclure des situations plus instables qui pourraient à terme être pénalisante pour la construction européenne.

je pose la question de savoir s'ils ne veulent pas tout simplement des guerres civiles engendrées par le chômage, la peur, leurs vols répétés ainsi que des guerres exogènes.

pendant que la démocratie disparait, la France et l'Angleterre  utilisent l'argument de la  Syrie contre la Russie.
 ATTENTION : derrière tout cela la Chine  ! (immobilier chypriote, terres arables africaines...)

http://www.reuters.com/article/2013/03/18/us-eurozone-sp-idUSBRE92H03320130318

http://www.businessinsider.com/zervos-this-is-a-nuclear-war-on-savings-and-wealth-2013-3

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0202647716423-chypre-fait-chuter-de-2-71-la-bourse-de-tokyo-549998.php

http://www.margincall.fr/2013/03/chypre-partie-de-roulette-russe.html

http://philippewaechter.nam.natixis.com/2013/03/17/chypre-un-sauvetage-de-grande-ampleur/
   
http://www.zerohedge.com/news/2013-03-17/cyprus-world%E2%80%99s-biggest-poker-game

 http://www.lunion.presse.fr/actu/diaporama-une-eolienne-en-flammes

N.B. : je comprends mieux l'arrivée de ce Pape des "pauvres" !!!! LOL !!

 ( hier, c'était le premier dimanche de la Passion !!!!!! le Pape est payé directement par le FMI, la BCE et assimilés ? )

rencontre Russie-Chine :

  Le nouveau président chinois, Xi Jinping, effectuera une visite d'Etat en Russie du 22 au 24 mars, au cours de laquelle il rencontrera son homologue russe, Vladimir Poutine, a annoncé lundi le Kremlin.
Les deux dirigeants évoqueront la coopération bilatérale "en particulier dans le domaine économique", ainsi que la situation "au Proche-Orient et en Afrique du Nord, y compris la crise syrienne", a précisé la présidence russe dans un communiqué.
les deux parties discuteront aussi de "l'approfondissement de la coordination de leurs actions" dans le cadre de l'ONU et d'autres instances tels le G20 et le sommet des pays des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), selon le Kremlin.
La visite en Russie du président chinois interviendra à la veille du sommet des BRICS le 27 mars à Durban, en Afrique du Sud.
Une série d'accords doivent être signés à l'issue de cette visite, concernant l'énergie, l'industrie et les investissements, indique le communiqué.
La Russie et la Chine se sont fixées comme objectif d'augmenter le commerce bilatéral à 100 milliards de dollars en 2015 et à 200 milliards de dollars en 2020.


réaction de Vladimir :

  la taxe sur les dépôts bancaires est "injuste et dangereuse" (Kremlin)