dimanche 17 mars 2013

Fukushima, sur une petite planète

Tokyo Electric Power Co. said Friday it detected a record 740,000 becquerels per kilogram of radioactive cesium in a fish caught in waters near the crippled Fukushima Daiichi Nuclear Power Station, equivalent to 7,400 times the state-set limit deemed safe for human consumption.
the previous record of cesium concentration in fish was 510,000 Bq/kg detected in another greenling captured in the same area. 

un record de césium dans un petit poisson à proximité de Fukushima : 740.000 bq /kg.
le "record" précédent était de 510.000 bq/kg.

un taux 7.400 fois plus élevé que la limite autorisée. 

conclusion logique : Fukushima fuit toujours ! les océans sont reliés entre eux.

Un invisible mais épais brouillard de particules radioactives a déferlé sur le monde tel un tsunami et a été respiré, et le sera pour longtemps encore, par chaque être vivant de cette planète terre. L’humanité et les espèces sont en péril. Il faudra hélas s’attendre dans les prochaines années à une tragique croissance des pathologies dans le monde entier et à un foudroyant amoncèlement de cadavres.
Personne n’est à l’abri, aucun garde du corps ne protège les poumons et les estomacs des grands de ce monde et nos enfants souffriront les premiers. 

 
http://ajw.asahi.com/article/0311disaster/fukushima/AJ201303010040

http://www.japantimes.co.jp/news/2013/03/16/national/record-cesium-level-detected-in-fish-caught-near-fukushima-nuclear-plant/#.UUV3GFfuork

http://www.aipri.blogspot.fr/