jeudi 28 mars 2013

baignade interdite


L'Association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest (ACRO), un des deux laboratoires indépendants agréés du secteur en France, soupçonne l'usine Areva de Beaumont-Hague, dans la Manche, d'avoir ponctuellement rejeté une quantité inhabituelle de tritium dans la Manche. "Le 17 octobre, l'association a mesuré 110 becquerels/litre de tritium (hydrogène radioactif) dans l'eau de mer prélevée à proximité de l'usine de La Hague, contre moins de 27 Bq/l habituellement à cet endroit", écrit le laboratoire dans un communiqué, mercredi 27 mars. plus

Selon l'ACRO, d'une façon générale, "il y a plus de tritium dans les eaux de la Manche que dans les eaux du Pacifique à proximité de la centrale de Fukushima".





 voici qui va faire progresser le prix de l'immobilier dans la région !