mardi 19 mars 2013

arme chimique utilisée en Syrie. escalade

Le régime syrien a accusé mardi les rebelles d'avoir tiré pour la première fois un missile avec une tête chimique dans la province d'Alep (nord), ce que l'opposition a démenti en rejetant la faute sur les autorités.

Pour sa part l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a confirmé qu'un missile sol-sol avait bien visé une position de l'armée à Khan al-Assal, sans pouvoir toutefois dire si l'ogive contenait des armes chimiques, faisant état de 16 soldats et de 10 civils tués.

Le ministre de l'Information Omrane al-Zohbi a qualifié d'escalade dangereuse, le tir par des terroristes d'un missile contenant des produits chimiques à partir de Kfar Daël dans la région de Naïrab (est d'Alep) vers la région de Khan al-Assal (ouest de la métropole).

le gouvernement syrien accuse les rebelles et inversement.
il apparait que des armes ou une arme chimique ait bien été utilisée.

 http://www.romandie.com/news/n/_Damas_accuse_les_rebelles_d_user_d_armes_chimiques_les_insurges_dementent_RP_190320131403-23-335038.asp

http://www.reuters.com/article/2013/03/19/us-syria-crisis-chemical-chlorine-idUSBRE92I0GF20130319


"les gens meurent chez eux et à l'hôpital".

mise à jour : les russes disent que ce sont les rebelles qui utilisent les armes chimiques près d'Alep. 15h