mercredi 5 décembre 2012

pensée du jour

The problem with penises, admitted one anthropologist, is that once you start noticing them, you “tend to see willies pretty much everywhere”. A new book looks at the ups and downs of man’s most precious ornament. It is a seminal work.


le problème avec les pénis, c'est qu'une fois que vous avez commencé à les remarquer, vous avez tendance à voir des bites un peu partout. zi economist (tripoteur de nouilles ou triporteur de trouille, ou porteur de couilles ou ..)

n'est-il pas ? 
toujours dans les zizis, une étude aujourd'hui pointe que la qualité du sperme se dégrade pour cause de pollution et d'empoisonnement collectif. lire

qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse ! (réponds-je).

 

4 commentaires:

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.