mardi 25 décembre 2012

on attend plus que la Chine et la Russie




Les dirigeants du Conseil de coopération du Golfe se disent "profondément attristés par l'effusion du sang d'innocents" qu'ils attribuent au régime de Bachar el-Assad. 

rien ne vaut un petit jour en famille, pour une énième trahison. les pétro $, nos amis pour la vie !

(.... espère que sa mission contribuera à forger "une entente au sein du Conseil de sécurité de l'ONU", en allusion à la Russie et à la Chine, des alliés du régime syrien....)