vendredi 21 décembre 2012

médicaments chinois remboursés par la sécu !

De manière discrète, Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, a présenté une ordonnance qui autorise la vente de médicaments en libre accès sur Internet. La décision est désapprouvée par le Conseil national de l'ordre des pharmaciens.
La France doit en effet transposer avant le 2 janvier 2013 une directive européenne de 2011 qui autorise la vente des médicaments sur Internet et précise que les Etats membres peuvent imposer des conditions.
La vente en ligne doit être réalisée à partir du site Internet d'une officine de pharmacie.
La vente en ligne comporte des risques inhérents : menaces sur la confidentialité des données, falsification, non-respect des règles de la profession. "L'autorisation de vente en ligne était peut-être juridiquement inéluctable mais elle est sanitairement inopportune et dangereuse pour la santé publique", martèle l'institution. Autre problème, la délivrance en ligne ne permet pas d'utiliser la carte Vitale, qui seule permet d'accéder au dossier pharmaceutique (au nombre de 24 millions).



la chimie gagne toujours.

RAPPEL :

80% des principes actifs des médicaments occidentaux sont fabriqués en Chine, en Inde et au Brésil. Sur les 20% restants, 30 à 40% viennent en France. Le reste venant principalement des autres pays européens. Une situation qui inquiété au point de pousser l'Académie nationale de Pharmacie et les industriels fournisseurs de matières premières de médicaments à tirer le signal d'alarme.
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.