lundi 3 décembre 2012

la Finance, ennemie de la transition énergétique

ci- contre en lien, l'article complet explicatif. lien les échos

où je comprends que la transition énergétique n'aura pas lieu puisque "l'ami de la finance" est l'ami de la finance. (non, ce n'est pas une répétition mais une figure de style).
;0)

entre :
1) les intérêts d'emprunts sur les prêts bancaires nécessaires afin d'engager les gros travaux pour diminuer nos consommations énergétiques et
2) les intérêts particuliers et généraux des épargnants qui se forgent un petit matelas pour leur retraite,

en deux mots, pas de sous, pas un euro !

1)les banques ne feront aucun effort parce qu'elles travaillent pour l'intérêt des pétro-chimiquiers.
2)les "petits épargnants" ont déjà fait tellement d'efforts qu'ils se révolteraient à la première hausse d'impôts ou taxe.

on voit bien que Mollande privilégiera le "court terme" avec ses camarades G. Sachs.
on voit bien qu'il faut un vrai choix politique sur un "long terme", une planification et une redistribution anticipées et réalisées.
sinon, ce sera la révolution. la vraie.

Merci, DOOT, qui offre ce lien. qui dirige vraiment Bruxelles ? d'actu. !