mercredi 12 décembre 2012

12.12.12

l'apocalypse c'est juste ça.
alors, bonne journée du 12.12.12, à tous ceux qui passerons par là.
le 21.12.12, rien de plus et tout en moins !
à force de nous occuper avec des choses insignifiantes, tel le départ d'un vieil acteur en Belgique, on ne voit pas l'essentiel. l'essentiel qui ne se voit pas avec les yeux. si tous, nous avions utilisé les yeux du cœur nous saurions. si nous avions utilisé nos sens humains nous saurions.

je vais au bord de ma rivière depuis toujours, les algues vertes prolifèrent, certaines espèces de poisson ont disparu. le paysage est resté idyllique, le soleil brille, mais les poissons et les hérons ne s'invitent plus dans les photos.

maintenant pour "sauver les mers" certains ont des actions folles :

A controversial American businessman dumped around 100 tonnes of iron sulphate into the Pacific Ocean as part of a geoengineering scheme off the west coast of Canada in July, a Guardian investigation can reveal.
lien vers la source 

dans l'affolement certains se lancent dans la géo-ingéniérie.
non seulement le dérèglement climatique commence à inquiéter mais il va falloir s'inquiéter des remèdes que certains savants fous voudront y apporter.

ce que j'anticipe : un dérèglement accéléré par la géo-ingénierie.
un cercle vicieux, davantage de dérèglements dans le dérèglement général.

entre la finance et le climat terrestre on voit bien les liens, pris comme ça ! non ?

la terre ne pouvant plus produire de croissance les financiers se jetteraient-ils par frustration dans sa destruction ?

les guerres pour les restes, les émeutes pour le blé, les populations hagardes...

tant que tout ceci rapportera des bénéfices, cela sera. Conclusion :

Au train où progressent les négociations mondiales sur le climat, c'est encore le réchauffement qui ressemble le plus à cette fameuse fin du monde, s'inquiètent de nombreux scientifiques.

Et il ne s'agit plus cette fois de simples hypothèses. Sécheresse, inondations, tempêtes et autres catastrophes naturelles deviendront à la fois plus fréquentes et plus intenses avec la hausse des températures mondiales: +2°C, +4°C, voire +5,4°C d'ici à 2100, selon les différents scénarios envisagés.

Une dose suffisante pour que l'espèce humaine réussisse son suicide collectif aux gaz à effet de serre? Le thermomètre nous donnera la réponse bien assez vite. source



N.B. : le 21/12/12, solstice d'hiver à 12:12.

avant, pour l'occasion on faisait la fête au village !