mardi 27 novembre 2012

Tremble Mittal !

là, c'est vraiment n'importe quoi, comme l'UMP !
Mittal n'en a rien à faire de la France et des français, heu, des esclaves qui travaillent dans ses usines.

on attend un "repreneur" qui mettrait des fonds dans une entreprise en faillite sans être pour autant actionnaire majoritaire !!! un repreneur qui donnerait ses sous à Mittal !!!!

au bout c'est chômage ou rachat avec notre propre argent. si on doit racheter toutes les entreprises qui ferment autant payer nos impôts directement aux banques.

(c'est déjà le cas ? on me dit rien).