mercredi 7 novembre 2012

des faux et défauts dans le nucléaire (coréen)

Les 23 réacteurs nucléaires de la Corée du Sud ainsi que 5 réacteurs en construction vont être tous inspectés par l’autorité garante de la sûreté nucléaire dans le pays.
Cette décision fait suite aux révélations de cas d’utilisation de pièces non conformes dans la centrale de Yeonggwang.
Des fournisseurs pourraient avoir délivré de faux certificats de conformité à l’opérateur Korea Hydro And Nuclear Power. Or la Corée du Sud exige l’utilisation de pièces certifiées conformes par 12 organismes internationaux dans ses centrales nucléaires.
Alors que les deux réacteurs de la centrale de Yeonggwang ont été arrêtés le temps de remplacer les pièces non conformes, la Corée du Sud fait face à un risque important de pénurie d’électricité cet hiver.
Le nucléaire fournit 35% de l’électricité du pays. Une proportion qui devrait passer à 60% d’ici 2030, date à laquelle la Corée du Sud devrait compter 40 réacteurs.

(on a pas encore de noms. Westinghouse ? trop gros !....attendre encore un peu...)