vendredi 30 novembre 2012

de Cassandre à Mercure

le désastre prévu en 1972 par le Club de Rome. un rapport "diabolisé", les "limites de la croissance".

(les malheurs de Cassandre).

nous sommes victimes de l’expression de la fonction de production de la théorie néoclassique de l’économie, à savoir :
«la production est une fonction du capital et du travail», à l’exclusion des ressources naturelles. Comme l’écrivait déjà Jean-Baptiste Say en 1815, «Les ressources naturelles sont inépuisables, car sans cela nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées, ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques». 200 ans plus tard, la conception du monde de la plupart des humains n’a pas beaucoup évolué, on dirait…

Ce matin sur France Inter, Jancovici se fait envoyer sur les roses par la bienpensance écolo.
"si, si, lui dit l'écolo, le solaire et les éoliennes sont des solutions !"
bien sur ! ça tombe sous le sens ! MDR !
Jancovici demande en fin d'émission à ce que soit informée la population de la croissance zéro, du chômage systémique, de la baisse notable du niveau de vie, etc....

la baisse du "niveau de vie", c'est aussi la baisse des montants de l'aide sociale, des retraites, du niveau de remboursement des médicaments et forfaits et/ou soins hospitaliers et médicaux, la baisse du montant des versements de la "CAF", la destruction de la qualité des services publics.
c'est la hausse du prix de l'alimentation, des notes d'énergies, de l'essence....

en projection je peux imaginer des "débordements sociaux". des émeutes ou un délitement.
le délitement est visible en France sur 10 ans.

bien sur, les dettes ne sont que la réponse des États à l'absence de "croissance" possible.
ils se sont endettés afin de conserver le plus longtemps possible un semblant de niveau de vie "occidental" et garantir ainsi une "paix sociale" de surface.

la suite :

1)les défauts de paiement sur la "dette" sont inévitables puisque jamais plus il n'y aura de croissance et donc de création de "richesses" permettant un remboursement.
2) quid des "chômeurs" ?
les chômeurs n'existent plus en fait, dans cette réalité. on peut les appeler des "exclus". chômage est opposable à travail, pas à "absence systémique de travail". donc, sans sur-endettement excessif comment faire face aux besoins "a minima" de cette population exclue de toute consommation ? (RSA, etc..).
3) G.Sachs a bien mieux anticipé tout ceci que moi ! comment ? je leur demanderai.
4) la dépopulation par la misère, certes mais "ça" prend du temps !
5) très bientôt sans une dictature aucune "paix sociale" ne pourra être maintenue. émeutes/affrontements.
5) des guerres pour les "restes", pour "dépeupler", pour vendre des armes, oui, tout ça.
6) ......la conquête de l'espace ..............

de "Russian Market"
la NASA "has found ice on Mercury" photo d'aujourd'hui.

effectivement nous devrions être informés. avoir des chiffres. et éventuellement nous devrions choisir.

rappel :

l'augmentation de la population à travers les âges.....................


 le résumé.