vendredi 26 octobre 2012

on s'aime et on sème



Najat Vallaud-Belkacem lance un programme "anti-sexisme" en maternelle
Par Claire Chartier, publié le 18/10/2012
Mis en sommeil pendant plus de dix ans, le comité interministériel aux droits des femmes et à l'égalité professionnelle sera réactivé en novembre prochain, sous la houlette de la ministre chargée de ces questions, Najat Vallaud-Belkacem. Le point sur l'un des thèmes phares de ce rendez-vous: la lutte contre les stéréotypes sexistes. ici l'express, et
ici
Najat Vallaud-Belkacem et Véronique Genest réunies au Sénat
Par C. B., publié le 25/10/2012
Le 15 novembre se tiendra au Sénat un colloque sur les familles monoparentales dans la crise où se croiseront la ministre des Droits des femmes et l'interprète de Julie Lescaut.  

https://www.youtube.com/watch?v=T0jQ4JBgUSg

V. Genest a la santé. (et non pas à la santé). koike....si elle continue....
;0) 
changer les manuels solaires ?

"La ministre des Droits des femmes estime que l'orientation sexuelle de certains personnages historiques ou auteurs peut parfois expliquer une grande partie de leur œuvre."

ainsi que le prénom de leur mère et la taille de leur beau-frère. c'est encore sous couvert de "bienpensance" une limitation de notre humanité !
mettre les gens dans des cases c'est déjà les stigmatiser et leur pré-écrire une vie. 
c'est juste nier l'extraordinaire multiplicité intrinsèque de chaque être et nos fabuleuses possibilités d'inventer nos vies.
d’apprêt cette ministre, il n'y a pas de création possible, juste une ré-écriture de l'inné.
l'influence constante de l'environnement n'existe pas. nous sommes pré-destinés à accomplir notre destin. (Mektoub ?).
quand on aura "re-connu" les homosexuels, on les fichera. et ce, dès la maternelle.

(une fin possible de l'histoire qui s'écrit "gentiment" : on s’apercevra que les hétéros blancs sont plus intelligents !). 

attention : c'est toujours dans la différence que la création est possible. sans l'altérité il n'y a pas de différenciation et le "JE" ne peux se construire. cela signifie ni choix, ni liberté !