mardi 23 octobre 2012

encore Fukushima


Les taux officiels de radiation de Fukushima ne sont pas fiables
23/10/2012
TOKYO - (AFP) - Les mesures de radiation effectuées par les autorités japonaises dans la région autour de la centrale nucléaire de Fukushima ne sont pas fiables, a affirmé mardi à Tokyo l'organisation Greenpeace, selon qui les populations seraient exposées à treize fois la limite autorisée.
Selon Greenpeace, des niveaux de radiation supérieurs à 3 microsieverts par heure ont été relevés dans des parcs et des écoles de la ville de Fukushima, alors que la limite a été fixée à 0,23. La ville de Fukushima, capitale de la préfecture du même nom, est située à une cinquantaine de kilomètres de la centrale nucléaire accidentée, Fukushima Daiichi.
"Nous avons découvert que les appareils de mesure installés par le gouvernement sous-évaluaient systématiquement les niveaux de radiations", a déclaré Rianne Teule, experte en radiation de Greenpeace. Selon elle, ils sont protégés des radiations par les structures métalliques ou de béton environnantes, ce qui fausse les mesures.
"Ces appareils ont été placés dans des zones décontaminées. Cependant nos propres mesures montrent qu'à peine un peu plus loin les niveaux remontaient de façon significative", a-t-elle poursuivi. " "Le gouvernement donne de faux espoirs aux victimes du désastre", a-t-elle ajouté.
© AFP toutissi

bientôt on va nous dire quelque chose du genre : "on a fait tout ce qu'on a pu. MAIS...".
il semble se passer quelque chose. mais quoi ?