mardi 19 juin 2012

Suivi de dossier : L'esclavage


Un Belge sur sept a un job « indécent »


L'étude, qui se greffe à un projet européen, a sondé 4.000 Belges.


 Selon les chercheurs, 14 % des Belges ont un emploi “indécent.” Il s'agit d'un travail qui cumule les critères négatifs : des tâches répétitives simples dans un environnement de travail risqué, pas de pouvoir de décision, pas d'autonomie d'exécution des tâches, des bas salaires, des opportunités de carrière nulles et des contrats à durée déterminée et à temps partiel. Il s'agit essentiellement d'employés et ouvriers de services aux particuliers et de la vente : réceptionnistes, coiffeurs, esthéticiennes, infirmières dispensant des soins rudimentaires, personnel des entreprises de nettoyage, caissières, etc. TOUTAILAS