samedi 23 juin 2012

le nom de "Big brother"


Quand on y pense, les grands noms de Google, Apple et autre Facebook reviennent sans cesse, mais ce ne sont certainement pas eux les véritables Big Brothers…
C’est le New York Times qui fait ouvrir les yeux à ces lecteurs. Il en connaît davantage que le FBI, le service des impôts, Google, Apple ou même Facebook. Ce « il » n’utilise pas moins de 23 000 serveurs pour récupérer et analyser les données de ses clients.  50 milliards de milliards de transactions, 500 millions de clients, dont la majorité des adultes américains et 1 500 entrées en moyenne pour chacun d’entre eux.
Cette organisation de l’ombre, il s’agit de Acxiom Corporation, une multinationale multimilliardaire gigantesque base de données commerciale. Et sans que cela ne choque personne, Acxiom fait son chiffre d’affaire en vendant ses précieuses informations à n’importe qui en a les moyens. Et ceux-ci sont nombreux apparemment : un profit de plus de 60 millions d’euros en 2011.
[gizmodo]

RIEN...............de plus !