mercredi 13 juin 2012

Harcèlement sexuel : fini de rigoler (!?)

 
Le gouvernement espère promulguer la loi sur le harcèlement sexuel d'ici la fin de l'été. Le nouveau texte couvre davantage de situations que l'ancien, en permettant notamment de sanctionner un fait unique.

"Aujourd'hui, on va beaucoup plus loin puisque non seulement on considère aussi ce qui n'a pas d'intention d'obtenir des faveurs sexuelles, donc ce qui n'est pas du chantage sexuel mais du simple harcèlement, mais en plus on considère que lorsque chantage sexuel il y a clairement, un fait unique suffit, on n'a pas besoin de faits répétés". (Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement).
 Selon elle, le nouveau projet de loi "couvre beaucoup plus de situations que par le passé".

 Cette définition permet d'englober les situations non seulement dans le monde du travail, mais aussi à l'université, lors de la recherche d'un logement, d'un entretien d'embauche, a-t-elle expliqué.

toutissi 

fini les "gauloiseries". je ne sais pas comment le "prendre"...(hihihi).

clairement, le harcèlement au travail est un vrai souci et je souhaite que les fautifs soient punis. et durement. toutes les personnes harcelées sont extrêmement malheureuses et se rendent malades.
par contre j'espère qu'il n'y aura pas d'abus dans les plaintes.