mercredi 20 juin 2012

Finitude et tensions géopolitiques

Le sous-marin chinois Jiaolong (du nom d'un dragon mythique) est destiné à la recherche scientifique et à l'exploration des richesses naturelles des fonds marins. Mais il a pour la première fois atteint 6.000 mètres de profondeur en plongeant dans la Fosse des Mariannes située non loin des Philippines. Établissant un nouveau record pour l'engin, cette plongée s'inscrit dans le cadre des efforts de la Chine pour exploiter les ressources des fonds océaniques. Il s'agissait-là du premier essai sur six prévus pour tenter d'atteindre les 7.000 mètres, a précisé l'agence Chine nouvelle.
La Chine était déjà le cinquième pays à franchir la barre des 3.500 mètres pour des missions habitées dans les profondeurs marines. Mais elle accentue ses efforts de prospection ces dernières années à la recherche d'hydrocarbures et d'autres ressources naturelles, afin d'alimenter sa rapide croissance économique.
Le renforcement des capacités militaires de Pékin est aussi une source d'inquiétude au niveau international, particulièrement chez les voisins de la Chine en Asie.
L'an dernier, le Jiaolong avait symboliquement planté un drapeau sur un fond marin en mer de Chine du Sud, dont la souveraineté est pourtant disputée entre plusieurs Etats. Ceux-ci avaient considéré que cet acte constituait une provocation. ici,

 dans les temps d'abondance, les humains se sont dotés de l'arme atomique.
en ces temps de rareté que vont-ils en faire ?