lundi 11 juin 2012

extinction des espèces, un "complot" bien visible !



La voie qui permettrait d'éviter un réchauffement supérieur à 2°C d'ici à la fin du siècle est d'ores et déjà "presque fermée", a mis en garde l'Agence internationale de l'énergie, qui vient de prévenir une nouvelle fois que nous sommes en chemin pour un réchauffement cataclysmique, de l'ordre de 6°C.


--------------------------------------------------------------

L’océan permet à l’humanité d’exister. C’est le plus vaste écosystème de la Terre. Il génère l’oxygène qu’on respire, il tempère le climat et nous fournit de la nourriture. Cependant, cette source de vie est en danger.
Il y a un fort risque que l’océan entre dans une phase d’extinction des espèces marines sans précédent dans l’histoire de l’humanité, selon le rapport 2011 du Programme international sur l’état des océans (IPSO). La pollution, l’acidification, le réchauffement de l’océan et la surpêche sont les conditions habituellement réunies avant chaque période d’extinctions massives d’espèces sur Terre.
L’IPSO s’alarme de la vitesse de dégénérescence de l’océan qui est beaucoup plus rapide que ce qui avait été prédit. Il a organisé une rencontre en mars dernier sur les solutions à promouvoir pour inverser la lourde tendance. Cette démarche s’insère dans la préparation à la Conférence mondiale des Nations unies sur le développement durable Rio+20 de juin prochain.sur ce site
 ---------------------------
Seraient menacées de disparition: une espèce de mammifère sur quatre, une espèce d’oiseaux sur huit, une espèce de poissons sur quatre, une espèce d’amphibiens sur trois et 70% des espèces de plantes connues.

Sur 41 415 espèces recensées, 16 306 sont menacées d’extinction (il y a divers degrés de menace, certains moins graves que d’autres)…
En soi, ce n’est pas grave pour la vie qui se reconstruira ensuite.  On sait que ce n’est pas grave car nous arrivons à la sixième extinction.  En d’autres termes, ce phénomène s’est déjà produit cinq fois.
Deux choses sont différentes cette fois:
  1. le phénomène est beaucoup plus rapide que les cinq fois précédentes
  2. le phénomène est du – en grande partie au moins – aux activités humaines.
C’est grave si on se place du côté de l’être humain.  Pourquoi?  Parce qu’il n’a pratiquement aucune chance d’échapper à la destruction.  Il est beaucoup plus fragile que la plupart des espèces animales, incapable de résister à des écarts importants de températures, de rester sans s’alimenter durant de longues périodes, etc.
Et surtout, l’homme a besoin de biodiversité pour vivre. La nature c’est tout ce qui nous entoure et nous en faisons partie.
l'adresse
 ----------------------------------------------------------------------------
 30% des espèces animales dans le monde sont menacées d'extinction en raison des activités commerciales internationales ria novosti
 -----------------------------------------------------------------------------
ça marche comme ça :
 on exploite les ressources puis on pollue, donc on déséquilibre l'écosystème et les échanges naturels de notre planète. en tant que mammifères nous scions la branche sur laquelle nous sommes assis.
les dettes inextinguibles ne sont que le symptôme d'un système non-extensible. la croissance assise sur l'exploitation des richesses naturelles ne peut continuer. dans la récession il n'y a pas de création de richesse, ni de remboursement de dettes. ici


---------------------------------------


extinction des espèces, zombification, "no-life", violence, "peak-all", dettes, tout est dans tout. quel "hasard" ? il n'y a aucun hasard, aucune malédiction juste le bout d'une logique.
dans ce cadre, n'importe quelle guerre devient simplement une coïncidence.

"carpe diem", sans haine et sans crainte.

 un commentaire de "Doot" :


"Oui, une logique de centralisation des richesses naturelles par le mécanisme planifié de la dette et oui une destruction de notre planète -par les mêmes- au nom du profit avec pour toute origine, la jouissance de la cupidité et de la domination.
La nature est belle, généreuse, conséquente et équilibrée, l'espèce humaine est-elle un virus ou même un parasite? Sommes-nous des termites virulentes en guerre contre la création et la beauté?"


souvent je me demande ici si les humains n'ont pas déjà fait la preuve de leur nature "extraterrestre". aujourd'hui je me le demande encore. 
l'humain est la seule espèce à détruire son environnement et par là même sa propre survie.
c'est juste inouï. 
l'état de notre planète appelle à la réflexion métaphysique.