mercredi 23 mai 2012

un Humour d'atome

Le groupe de travail estime que les radiations au delà d'un an après la catastrophe de mars 2011 seront probablement inférieures à celles de Tchernobyl en Ukraine.
 
Les doses subies de radiations suite à la catastrophe nucléaire de Fukushima, au Japon, se situent à des niveaux très faibles, en deça des normes admises, affirme un rapport de l'OMS diffusé mercredi à Genève.

 Les localités de Namie et Itate dans un rayon de 20-30 km de la centrale ont été les plus touchées avec des doses de 10-50 millisieverts (mSv) comparé à des doses de 1-10 ailleurs dans la préfecture et de 0,1-10 dans les régions voisinnes.

L'impact pour le reste du monde est estimé à 0,01 mSv, un niveau très faible souligne le rapport. Il peut être conclu que les doses estimées à l'extérieur du Japon sont en dessous (et souvent très en dessous) de doses considérées comme très faibles par la communauté en charge de la protection radiologique, affirme l'OMS. allez hop ! toutissi

MDR, LOL, PTDR, j'en peux plus !!!!