lundi 23 avril 2012

Heureusement, on a pas de Pétrole !

L'UE envisage des sanctions contre le Soudan et le Sud-Soudan

LUXEMBOURG - L'Union européenne pourrait imposer des sanctions si les gouvernements du Soudan et du Soudan du Sud en conflit continuent à ne pas respecter leurs engagements, a indiqué lundi à Luxembourg le ministre français en charge de la Coopération, Henri de Raincourt.

Là comme ailleurs, si les choses n'évoluent pas favorablement il est possible d'envisager la mise en place de sanctions contre ceux qui ne respectent pas les termes de la sortie de crise, a estimé M. de Raincourt en marge d'une réunion des ministres européens des Affaires étrangères.

Dans une déclaration adoptée lundi, ces derniers appellent les deux pays à cesser immédiatement leurs attaques respectives sur le territoire de l'autre.

Le recours à la force ne résoudra pas les problèmes à régler entre les deux pays, estiment-ils en les appelant à retourner à la table des négociations.

Ces deux pays doivent s'entendre puisque c'est sur le territoire de l'un, grosso modo, qu'il y a le pétrole, mais c'est par le territoire de l'autre que doit transiter ce pétrole, a relevé M. de Raincourt.

L'armée soudanaise a célébré lundi, en présence du président Omar el-Béchir, la reconquête de la zone pétrolière disputée de Heglig, tout en menant un nouveau raid aérien meurtrier sur Bentiu, au Soudan du Sud.

M. Béchir a refusé toute négociation avec le gouvernement sud-soudanais, qu'il avait qualifié d'insecte la semaine dernière, précisant qu'il préférait négocier avec des fusils et des balles, en dépit des appels de la communauté internationale.

(©AFP / 23 avril 2012 14h42) Romandie News


en Europe nous pouvons nous détester tranquillement. on a que des chômeurs et des économies-bas de laine, facilement préhensibles par tour de "passe-passe", monétaire, fiscal ou sous couvert d'"urgence nationale".

quand aux personnes africaines qui voudraient envahir lâchement notre territoire je tiens à les informer que nos systèmes de santé et d'éducation sont en passe de s'effondrer. 

N.B. :les marabouts sont les bienvenus dans les campagnes françaises où les médecins manquent de plus en plus.