jeudi 19 avril 2012

Cassandre, Asile énergétique et Dark Vador

 1) survivre au travail :

combien de temps les populations peuvent espérer vivre en bonne santé: C'est «l'espérance de vie sans incapacité» (EVSI). Et l'EVSI baisse légèrement. Celle des hommes est passée de 62,7 ans à 61,9 ans entre 2008 et 2010; et de 64,6 ans à 63,5 ans pour les femmes, relève l'Ined. Ainsi, en 2010 les hommes pouvaient espérer vivre en bonne santé 79,1% de leur espérance de vie totale contre 80,6% en 2008 et les femmes 74,4% contre 76,1%. Selon les chiffres de l'Insee, l'espérance de vie en bonne santé avait entamé sa légère baisse en 2006. 20mm, le point

ET :


2) survivre à la fin du pétrole

tiens, tiens, le pic pétrolier en 2005/06, et le "plateau" de la production sur le quel nous sommes pour une période 10 ans et qui attaquera la phase de pénurie en 2020 ou en 2050 pour les plus optimistes. pour plus d'inquiétude écouter l'émission de RFI (26 mm) partie 2.
Jean-François Minster, directeur scientifique du Groupe Total, lui même, n'est pas dans le déni.
M. Minster admet qu'il n'existe que "dix ans d'écart" entre les scénarios indépendants les plus crédibles sur l'imminence du pic pétrolier, qui situent la date du début du déclin de la production mondiale de carburants liquides entre 2015 et 2020 et le propre scénario de Total.

pour pallier le manque de pétrole on consommera moins,prévoir une isolation des bâtiments à défaut d'avoir réglé la politique de transports en commun. bonne idée mais largement insuffisant pour faire face au problème.
on cultivera plus encore d’agrocarburants et donc les autres MP alimentaires continueront à être plus chères et ...plus rares !
on s'adonnera à la fracturation hydraulique et donc on empoisonnera les nappes phréatiques,  on participera au réchauffement climatique par émission de CO2, on dérèglera le climat encore davantage.
on fera des guerres pour s'approprier les champs pétroliers. EX. : USA/Irak, Angleterre-France/Libye, guerres en Afrique sous couvert d'ONU et de droits de l'homme-Al Quaïda, guerres qui affament les populations et mettent en place des dictateurs corrompus au service de ceux qui les rémunèrent.
la Chine si elle veut consommer toujours plus d'énergies pour garantir un "équilibre social" deviendra dans ce cadre là très rapidement un "souci géopolitique". l'Inde aussi. ces deux pays depuis quelques années tentent par le rachat des terres agricoles africaines de garantir leur indépendance alimentaire. un "détail" qui risque de devenir un enjeu majeur.

3) en ce moment, ceci :

La Lloyd's de Londres, l'une des plus anciennes compagnies d'assurance au monde, particulièrement présente dans le domaine maritime, lance une mise en garde sévère contre les inconnues techniques et les risques environnementaux de la ruée vers l'océan Arctique.
Le directeur de la Lloyd's, Richard Ward, demande aux compagnies pétrolières et minières à ne pas "se précipiter", pour au contraire "prendre du recul et réfléchir attentivement aux conséquences" de l'exploitation des ressources du pôle Nord.
Au cours de la prochaine décennie, 100 milliards de dollars devraient être investis un peu partout autour et (principalement) sous l'océan Arctique, pour y extraire des ressources en hydrocarbures et en minerais encore à peu près intactes.
 Le groupe français Total, comme plusieurs autres majors, joue des coudes auprès de la Russie, dont les territoires polaires semblent les plus prometteurs, afin d'obtenir sa part du gâteau. La première entreprise française est le partenaire minoritaire du géant russe Gazprom pour le développement du Schtokman, un champ de gaz naturel situé en mer de Barents.
ExxonMobil est aujourd'hui le principal investisseur étranger dans l'Arctique russe : l'ex-agent du KGB Vladimir Poutine fait appel aux capitaux et à l'expertise de la firme yankee historiquement la plus impliquée de la géostratégie américaine .

le gâteau et ses parts :




une ironie : si le Pôle a pu devenir l'horizon ultime de l'industrie pétrolière, c'est parce que son accès se libère grâce à la fonte des glaces induite par l'accroissement des émissions de CO2, c'est-à-dire par notre consommation frénétique d'hydrocarbures.
 _________________________

pourquoi mettre et le pétrole et la dégradation de l’espérance de vie ensemble ?  parce que c'est lié. j'attends la première inversion ou frémissement dans la courbe du taux de mortalité infantile.

il est déjà sympathique de voir qu'avec la retraite à 62 ans en France jusqu'en 2017/18, date à laquelle on reculera encore l'âge de départ, et l'age de la retraite au R.U, Italie, Espagne, Grèce à 67 ans soit :
1) il reste environ un an de bonne santé à "la retraite"
2) soit on part malade ou en tous cas diminué !

quand je dis que le travail est ignoble ! je me trompe, le travail est mortel. à la retraite nous sommes donc condamnés à vivre pour engraisser les laboratoires pharmaceutiques, les établissements de soins et les hôpitaux. avec une croisière "Costa" en déambulateur ! sympa !
les blogs survivalistes ne sont jamais arrivés à un tel cynisme. 
 _________________________________

quid de nos candidats en ces matières : RIEN ! jouer les Cassandre et faire peur, je veux dire vraiment peur, ça ne fait pas le succès d'une élection. Christophe-Gabriel-Jean-Marie Jacquin de Margerie, patron de TOTAL il y a quelques semaines est venu à la TV expliquer que "oui, 2 Euros le litre c'est cher mais que ça n'allait plus baisser à la pompe et qu'il faudrait s'y faire.".

Mélenchon a parlé de "la planification écologique", il a été entendu même par une faction d'EELV. 
est-il allé jusqu'au bout ? je ne peux pas répondre oui. il a parlé géopolitique, de guerres à venir et de la puissance us. est-ce que tout le monde a bien compris ? je ne pense pas. lui même a-t-il eu envie de "bien se faire comprendre", je ne le pense pas.

effectivement quel gain à angoisser la population ? aucun. quelle solution pour l'Europe ? aucune de simple, facile, rapide et peu coûteuse.

est ce que les 10 ans qui nous séparent de la déplétion seront suffisants pour nous adapter ?
.........................encore faudrait-il une vraie volonté faisant suite à un vrai bilan. les allemands choisissent le charbon, les français le nucléaire tous le monde est en ordre dispersé devant un problème unique et bien posé.
aucune solution pour les pays européens dans leur ensemble. les pays européens de la zone euro n'ont pas de ressources énergétiques fossiles. sauf éventuellement la France après avoir "fracturé" les bassins parisiens et aquitains et ceci pour des quantités à ce jour inconnues.

avons nous les mêmes intérêts stratégiques que les USA ? les USA sont producteurs nets de pétrole conventionnel ou/et non. nous n'avons pas les mêmes intérêts.

"les dettes" affaiblissent la zone euro. dit comme ça ça ne veut rien dire. dit comme ça :
"les européens remboursent aux banques de l'argent dont ils ne savent rien plutôt que d'investir dans leur éducation, leur santé, leurs transports, leur agriculture". déjà ça explique que la ruine de zone euro c'est juste la ruine des populations qui la peuplent. et donc les européens, appauvris, sont comme les peuples les plus déshérités de la planète : leur première préoccupation est de se nourrir puis éventuellement de se loger. 8 millions de pauvres. rien qu'en France.
bientôt la zone euro remplacera l'Inde des années 80. bel effort.

seule solution que j'entrevois pour les européens de moins de 50 ans :
émigrer aux USA ou au Canada, là où l'armée et le sol peuvent vous assurer pour les 20 prochaines années un accès aux soins d'une certaine qualité et un quotidien sans graves pénuries alimentaires, entre autres.

pour les autres :
rien. je n'entrevois rien. vivre au jour le jour, sans vraiment de projets possibles, sauf celui des faire des économies pour le noël des "petits", quand c'est possible.
il reste consommer et, c'est le cas de la dire, jusqu'à ce que mort s'en suive ! en oubliant demain !
irresponsable mais pas fatiguant intellectuellement.

les élections dans cette réalité :
si JLM, ce soir porte de Versailles, n'appelle pas bien clairement à voter anti Sarkholland, c'est à dire précisément anti Holland AUSSI, je serai bien déçue et très en colère.
si "le plan" c'est encore d'attendre, c'est tout à fait idiot et hors de propos. attendre quoi ? que l'Europe ne puisse plus faire face aux factures pétrolières ? c'est déjà le cas en Grèce et les grecs ne se soignent plus, c'est déjà le cas à travers la récession économique qui met les gens à la rue, psychologiquement comme physiquement. le FMI "s'émeut" mais pas nos impétrants ! elle est bien bonne celle là !

"pas grave ! juste un mensonge par omission", entends-je. j'apprécie et je vous laisse apprécier.
"ordo ab chao", help, au secours, le NWO arrive, il est là ! vite, vite ! entends-je. heu...non ! pas encore. là, tout de suite le vieux monde de la révolution industrielle se meurt faute de son oxygène, le pétrole. le NWO c'est simplement l'après pétrole. et ça arrive, vite, c'est même presque là.
dans tous les cas il sera en place ou tout au moins ses grandes lignes avant 2017. MAIS il n'est pas tout à fait en place. le chaos de la pénurie n'a pas encore été "révélé". le passage d'une énergie peu chère et abondante à son contraire n'est pas encore réalisé tout à fait.
ces élections sont une fenêtre de choix et certainement la dernière dans ces conditions.

aujourd'hui, en ce qui me concerne c'est : ni Sarko ni Holland.
on ne me fera pas élire un Chirac bis, qui lui même vote Holland en 2012. on appréciera !
l’abstention à mon avis est contre productive. par principe elle va laisser passer Holland (ou un autre) avec 15% des voix. un comble !
je préfèrerais que les abstentionnistes votent pour "les petits candidats" plutôt que de rester chez eux. ils veulent être nocifs, qu'ils le soient vraiment ! que Poutou, Arthaud, NDA, Cheminade fassent du "volume". ça, ça serait vraiment et inattendu et utile. enfin, je le pense.

je vois les médias payés "d'en haut", la bipolarisation de cette élection, je crains le pire. cela  ressemble étrangement à des élections proposées par l'"Empire". (Dark-Vador : Président !)

il reste une solution : déposer un million de signatures sur une pétition devant la cour européenne et demander un référendum pour ne plus "gaver les hommes politiques dans les ors de la République" et demander la mise sous tutelle de la France par Goldman Sachs qui eux au moins prélèvent à la source !
(en ce qui concerne JLM : à ce soir !)

deux vidéos offertes par "Doot", sous titres en Français, "les politiciens" vus avec humour .MERCI !
et les "corporatistes" :