jeudi 22 mars 2012

police de tête, tête de noeud et tête de veau

"le chef de l'Etat a annoncé que "toute personne qui consultera de manière habituelle des sites Internet qui font l'apologie du terrorisme ou qui appellent à la haine et à la violence sera punie pénalement"." le Monde

quand je vais lire de droite et de gauche (davantage de gauche, d'ailleurs..) et que je lis des propos très violents échangés entre les commentateurs, des jugements catégoriques de blogueurs qui claquent comme des gifles, etc..., bref, tout ce que nous connaissons et que nous aimons sur le net, je peux dire que j'en lis des propos " qui appellent à la haine et à la violence".

mais que seraient mes "blogs" et "sites" préférés sans cette liberté d'expression. c'est juste une "liberté d'expression". quoi que j'ai lu, la "claque" ne fut que virtuelle.

ma souris et moi on risque de s'ennuyer ferme et de se mettre à la broderie !

la "lutte contre le terrorisme et ses motivations, en particulier le racisme et l'antisémitisme, demeure plus que jamais une priorité absolue pour la République, comme l'a rappelé le président de la République".

et si "je balance", j'aurais un bon point ?  je commence à trouver tout ça plus que "lourd".....
si ça continue on arrive pas aux élections en démocratie. (comme prévu...)