samedi 31 mars 2012

Monsanto est à la Commission Européenne des Aliments !

on paye cher pour nous faire légalement empoisonner ! Monsanto labellisera tranquillement les aliments portant la mention "produit agréé par la commission européenne", le tout en se gobergeant au soleil à nos frais !


l'Europe c'est ce système inventé pour nous empoisonner de la bourse à la vie ! 
Voleurs !!!!! Voleurs, Bandits, Menteurs, Prévaricateurs !

lire :

"L’opaque nébuleuse des agences européennes"


Très exactement 6 157 euros : voilà ce que coûte une réunion du conseil d’administration de l’Efsa, l’autorité européenne de sécurité des aliments. Par personne. On ne sait pas si les quinze membres du conseil d’administration ont été conduit à Parme [siège de l’Efsa] sur des chaises à porteurs, ni s’ils y ont dégusté des œufs de caille pochés tout en parcourant l’ordre du jour.
Ce que l’on sait très bien, en revanche – grâce à l’infatigable Monica Macovei, députée européenne roumaine spécialisée dans la lutte contre la corruption – c’est la conception qu’ont ces gens-là de leur fonction. Sur la seule année 2010, l’Efsa a déboursé 49 millions d’euros pour des contrats externes "de communication et de gestion".
 Il ne s’agit pas de la seule anomalie constatée dans les agences européennes, qui sont aujourd’hui au nombre de 24.
 Mella Frewen, qui fut longtemps lobbyiste du fabricant de semences américain Monsanto à Bruxelles et qui est aujourd’hui responsable du lobby de l’industrie agroalimentaire, est, quant à elle, sur le point d’entrer au conseil d’administration de l’Efsa.
  la patronne de l’Agence européenne pour l’environnement de Copenhague a pris sur ses heures de bureau pour partir aux Antilles avec une poignée de collaborateurs. Pour y étudier la biodiversité. Au profit de l’organisation de défense de l’environnement "Earth Watch" – mais aux frais du contribuable. "Earth Watch" a présenté une facture de 2 000 euros pour chaque participant au voyage. Les gouvernements européens sont manifestement les premiers responsables de cette situation. (nos élus !).
pendant ce temps, les autorisations de nos médicaments et l’évaluation des risques posés par les aliments que nous consommons se font dans l’ombre et dans le flou juridique. article complet "Presseurop"



et moi :


c'est encore ce qui gagne le plus !....................(comme ..............Monsanto !)....(mais ça c'est si les français ne retrouvent pas la ...gui...ll..ot..ine !!!)