mercredi 28 mars 2012

l'énergie au centre (de tout) de la campagne

ce sont en tout 61% des Français qui jugent la politique énergétique et climatique française «prioritaire». 83% des Français souhaitent que la part des énergies fossiles et du nucléaire baisse au profit des énergies renouvelables. Les Français veulent donner leur avis. La prudence sur l’abandon du nucléaire s’explique certainement par le manque de confiance actuel sur la capacité des énergies renouvelables à répondre aux besoins énergétiques de la France.


Pour 66% des Français, la politique énergétique n'est pas assez évoquée dans la campagne présidentielle, selon un sondage d'OpinionWay pour Terra Nova. source 20 mm

faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages ! CQFD !