mercredi 28 mars 2012

la France casse le cochon

la France d'accord pour puiser dans ses réserves stratégiques 

 La France est favorable à la proposition américaine et britannique d'autoriser les Etats à puiser dans les réserves stratégiques de pétrole pour lutter contre la hausse des cours du brut, a déclaré mercredi le ministre de l'Energie Eric Besson.

 La France disposait début octobre de 17 millions de tonnes de pétrole brut et de produits pétroliers dans ses stocks stratégiques, représentant 98,5 jours de consommation, soit plus que ses obligations internationales (90 jours).

Ces stocks sont gérés par le Comité français des stocks stratégiques pétroliers (qui en contrôle 12,5 Mt) et par les opérateurs pétroliers qui en conservent une partie dans leurs dépôts pétroliers. Théoriquement, ils doivent être utilisés seulement en cas de crise internationale. source

 

l'avis de Wendy : ça pue !    mise à jour :

 La question de l'utilisation des stocks stratégiques est posée avec acuité aux Etats-Unis, également en campagne présidentielle, même si la décision de l'Arabie saoudite d'intervenir pour palier toute perturbation de la production qui serait provoquée par les tensions avec l'Iran a rassuré. Il revient traditionnellement à l'Agence internationale de l'Energie (AIE), basée à Paris, de coordonner les libérations de réserves stratégiques de pétrole. Mais l'AIE a jusqu'à présent refusé de coordonner une libération globale de stocks parmi ses 28 pays membres. «Ce sont les Etats-Unis qui ont demandé et la France a accueilli favorablement cette hypothèse», a dit Eric Besson. «On attend les conclusions de l'Agence internationale de l'énergie.»  Le pétrole a atteint des cours élevés, alors que la situation sur le front de l'offre au Moyen-Orient, et particulièrement en Iran, inquiète toujours les marchés. source

bonne idée ! quand le brent sera à 130 $ on en rachètera !! 

en attendant Obama, en vue de sa réélection, fait un cadeau aux automobilistes américains. c'est à dire à tous les américains.

aidé en cela par la France de Sarko. que lui vaut, à notre président en exercice, ce petit coup de main entre amis ??? quelques subsides de campagne ?

ça pue toujours !