vendredi 9 mars 2012

la Dictature Japonaise en Marche


Tokyo, Mars 9 (Jiji Press) le gouvernement  du Japon a adopté ce vendredi  un projet de loi qui restreint certains droits privés, afin de prévenir la propagation de nouvelles formes virulentes de la grippe.
    Le projet de loi autorise le Premier ministre à déclarer l'état d'urgence, si une souche de grippe très virulente se répand au pays.
    La mesure est conçue pour permettre aux gouverneurs des préfectures d'interdire les manifestations ou réunions citoyennes et leur faciliter l’acquisition forcée de terres pour des raisons médicales.
    Ceux qui désobéissent pourraient être condamnés à un maximum de six mois de prison ou à une amende allant jusqu'à 300.000 yens.
    Ce projet de loi donne au gouvernement un «pouvoir coercitif énorme , sans fondement scientifique», a déclaré Masahiro Kami, professeur à l'Université de Tokyo. source

cela me semble abracadabrandesque. malheureusement 
1) c'est vrai, 
2) comme on voit, ça arrive sans crier gare ! 

et 3 ) qu'est ce que ça cache, puisqu'en ce moment aucune épidémie de grippe ne justifie de telles mesures ?

PAS BON !!!! DU TOUT !!!

André Martins de Barros

 notons qu'il n'y a pas de camp FEMA, juste de la confiscation. ça promet !