vendredi 9 mars 2012

Grèce : "tout ça pour ça" ? ou tout ça pour quoi ?

Le principe de l'échange de dette grecque :
source article du Parisien
Fitch place le pays temporairement en «défaut partiel»

 "Il manque donc encore 7 milliards d'euros pour atteindre 100% d'effacement....Jour J : lundi 12 mars. L'échange concret des titres doit avoir lieu lundi 12 mars pour les obligations de droit grec, mais un délai jusqu'au 23 mars à 9 heures a été accordé aux détenteurs de titres de droit non grec pour présenter leur réponse à la proposition...."
ça continue....jusqu'au défaut qui était prévisible et prévu depuis 18 mois ! en France comme ailleurs où le défaut est prévu aussi on attend nos tours...pendant ce temps : qu'est ce qu'il se passe ? c'est la seule question que je me pose. jouer la montre, oui, mais pour quoi faire ?