lundi 27 février 2012

Rigolades entre bidons et atomes

Pétrole: Sarkozy voit une plaisanterie dans l'idée de bloquer les prix


PARIS - Nicolas Sarkozy a qualifié de plaisanterie un blocage des prix du pétrole, une proposition avancée par le candidat socialiste à la présidentielle François Hollande, soulignant que ceux-ci sont déterminés par un marché mondial à l'extérieur.

C'est se moquer des Français de dire qu'on va bloquer les prix. Bloquer les prix de quoi? (...) C'est une plaisanterie, si on veut être aimable, a lancé le président-candidat sur RTL.

Les prix du pétrole sont fixés par un marché mondial à l'extérieur, a-t-il souligné. Vous l'achetez à l'étranger... Le blocage des prix peut avoir du sens pour quelque chose qui est en France, a poursuivi Nicolas Sarkozy.

Le président sortant a préconisé deux axes essentiels en matière de politique énergétique, le premier étant d'encourager, soutenir et développer les voitures qui consomment moins de carburant.

Grâce à sa politique de bonus-malus, la France dispose du parc européen de voitures le plus propre et le moins consommateur d'Europe, a-t-il affirmé.

Mais il s'agit aussi de développer l'énergie nucléaire, a-t-il estimé en dénonçant l'accord conclu entre les socialistes et Europe Ecologie Les Verts (EELV) prévoyant la fermeture de 24 réacteurs nucléaires.

L'énergie nucléaire permet aux Français d'avoir une électricité 30 à 40% moins chère que celle de ses voisins européens, a-t-il relevé.

Nicolas Sarkozy a toutefois prôné également de développer les énergies renouvelables, photovoltaïque, hydraulique, éolien, et notamment l'éolien offshore.

(©AFP / 27 février 2012)

industrie: les prix de production repartent à la hausse en janvier


Paris (awp/afp) - Les prix de production du secteur industriel en France sont repartis nettement à la hausse en janvier (+0,6%) après une quasi-stabilité en décembre, essentiellement à cause du pétrole, a annoncé lundi l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).
Les prix de la production industrielle retrouvent la tendance d'octobre et novembre (+0,5% et +0,4% respectivement), après leur léger recul en décembre (-0,1%), note l'Insee dans un communiqué.
La hausse de 0,6% vaut également pour les produits destinés aux marchés extérieurs. lire le tout sur romandie news

traduc. inflation ET chômage !! les 2 mon général !