lundi 13 février 2012

la France : "le Village des Damnés" et Zombification

Les Experts de la santé allemands restent déconcertés par un village où presque tous les ménages y résidant souffrent d'un cancer article

 Wewelsfleth, qui a une population de 1500 habitants, a été qualifié de «village des damnés» car les nouveaux cas de cancer sont 50 pour cent supérieur à la moyenne.
Des chercheurs de l'Université de Lübeck qui ont enquêté sur le phénomène :
cancers du sein, du poumon, de l'œsophage, de l'utérus et de l'estomac, n'ont pas pu trouver aucune cause déterminante - bien que les résidents accusent trois centrales nucléaires proches et un chantier naval où les navires sont pulvérisés avec très peinture toxique.


Les villageois demandent maintenant une enquête gouvernementale.

la France : "Village Mondial des Damnés" ?

du côté de la "droite" :
 Le ministre de l'Industrie Éric Besson a déclaré dimanche que Nicolas Sarkozy avait décidé de demander aux opérateurs du parc nucléaire français d'être prêts à "prolonger" sa durée de vie "au-delà de 40 ans", au cas où cette option serait retenue. rejetant toute idée d'un retrait progressif du nucléaire, proposé par le Parti socialiste, il a estimé que "ce serait un gâchis d'arrêter nos réacteurs à 40 ans". toutissi

du côté de "la gauche" :

 Dans les cinq ans à venir, en fait, François Hollande ne prévoit pas de toucher à la part du nucléaire dans le bouquet électrique français, alors qu'il s'est engagé à la ramener de 75 à 50 % d'ici à 2025. Puisque la fermeture de Fessenheim, qui représente une puissance totale de 1.800 mégawatts, sera compensée par la mise en service prévue en 2016 de l'EPR de Flamanville, qui génèrera 1.650 MW. « Dans le quinquennat, la production nucléaire sera exactement identique », insiste Bernard Cazeneuve. lien 

si je le sais, ils le savent ! ils veulent quoi ? c'est vraiment n'importe quoi ! au nombre de centrales atomiques vieillissantes en France et en prenant au sérieux ce pauvre village allemand : que faire ?