dimanche 12 février 2012

HP


 Production des pays hors OPEC, rapport de l'AIE. pour les 2 prochaines années: ICI à noter ce qui concerne la production russe:

l'EIA (Agence internationale de l’Énergie) s'attend à ce que la production du pétrole brut de la Russie baisse d'environ 190 000 barils / j en 2012 et d'encore 12000 barils supplémentaires/ j en 2013.  
Ces reculs font suite à la production de 10,3 millions de barils / j en 2011. 

les États Unis et le Canada restent indépendants énergétiquement (totalement liés dans leur production-consommation. le Canada exportant via pipe-lines leur production directement du nord au sud des Etats Unis, eux mêmes producteurs et exportateurs de pétrole). d'autre part c'est encore en dollar qu'on fixe les cours du pétrole et la FED sait agir en conséquence. pour finir, au besoin l'armada ferait le reste. déjà vu.

en Europe : ni pétrole, ni armada, ni souveraineté des pays. un nucléaire vieillissant dont le cout est dans tout les sens prohibitif et mieux que tout, inconnu ! pour démanteler les centrales, des années d'investissements non-chiffrés et de labeur encore inconnu. pour poursuivre le nucléaire, des centrales d'un "nouveau type", hors uranium, non encore modélisées. S.F.
le cout de l'uranium, d'autre part ne fait qu'augmenter ne serait ce que pour "faire tourner" les existantes. 

si la Russie n'est plus en capacité de produire son pétrole comme semble l'envisager l'AIE mécaniquement elle devra en importer depuis les pays membres de l'OPEC ou des États Unis/Canada.

la Russie aussi a une armada. et le Kazakhstan est une ancienne connaissance.
(à noter aussi la situation du Royaume Uni. quant à l'Europe dans cette configuration, elle n'existe pas.)

il est temps de faire une coalition des pays "Hors Pétrole". les pays "HP" où tous les habitants ruinés par les prix vont devenir fous furieux ! aux russes il restera la vodka, au français le pastis !