mardi 28 février 2012

Arménie, Azerbaïdjan, l'histoire et le pétrole

"A Bakou, M. Erdogan a évoqué les 613 azerbaïdjanais civils, y compris 63 enfants et 106 femmes qui ont été massacrés à Khodjaly par les arméniens : « je commémore avec le respect, nos frères assassinés à Khodjaly. Nous sommes unis avec nos frères azerbaïdjanais. Le génocide de Khodjaly a été commémoré et blâmé dimanche dans plusieurs villes de la Turquie. Nous défendons toujours la paix et la justice, non pas la haine et la colère. Nous n’oublions et n’oublierons jamais Khodjaly. Nous poursuivons  le deuil de nos sœurs et frères massacrés » a-t-il conclu."

La Turquie clairement accuse les arméniens de génocide. Pas seulement la Turquie...: La Suède et le Danemark aussi !

 "Une cérémonie de commémoration a été organisée, le 26 février, par l’Association d’amitié Azerbaïdjan-Suède « Khazar » membre du Congrès des Azerbaïdjanais de la Suède, à Malmö au Royaume de Suède.

Selon l’information fournie par le Comité d’Etat chargé de la diaspora, les représentants des cercles et des associations dans les villes suédoises telles que Lund, Stockholm, Göteborg, Calmar et Linköping ont participé à la cérémonie.

La cérémonie de commémoration a débuté par la projection du film « Terreur arménien ». Ensuite les participants ont fermement blâmé le génocide commis par les Arméniens à Khodjaly, ont inculpé les fascistes arméniens pour avoir perpétré un crime contre l’humanité.

Lors de la cérémonie un groupe de travail a été créé afin de préparer un texte de proposition sur le génocide de Khodjaly pour les parlements suédois et danois."


mais que c'est-il passé à Khodjaly  :

 Vers le milieu de l'année 1991, 63000 personnes vivent à Khojaly. Après le début des attaques des Arméniens au printemps, la plupart des habitants sont forcés de fuir leurs maisons. D'après les informations fournies par le Ministère de la Sécurité Nationale, environ 3000 personnes vivent encore dans la ville à la veille des événements tragiques de février.
Malgré les forces arméniennes proches, la sécurité de la ville de Khojaly est assurée par seulement 160 soldats de l'Armée Nationale, de l'OMON (détachement spécial de la police) et de forces de milices locales dirigées par Alif Hajiyev. Les soldats sont postés autour de l'aéroport. Les forces mentionnées ci-dessus sont bien évidemment insuffisantes pour assurer la securité de la population, surtout lorsqu'on prend en compte le peu de matériel à leur disposition (sont à leur disposition un seul plant d'Azalan, et seulement 3 voitures blindées). En réalité Khojaly est défendue (certes insuffisament) par des "soldats" uniquement armés de fusils. Celà reste cependant suffisant pendant un certain temps. Mais l'armée arménienne s'approche de plus en plus. Depuis le 30 octobre 1991, la circulation automobile vers Khojaly est interrompue et les liaisons avec la ville se font uniquement par hélicoptère. A partir du 2 janvier 1992, l'electricité est coupée. Le dernier helicoptère militaire chargé de ravitailler la ville en nouriture et combustible pour le chauffage aterrit dans la ville le 13 février (le dernier hélicoptère civil le 28 janvier).
A partir de ce jour, les habitants sont condamnés à attendre l'arrivée des forces d'occupation arméniennes... mais ces populations civiles qui vivaient sur ces terres depuis des siècles ignorent encore que l'armée arménienne sur-équipée va littéralement les massacrer sans leur laisser aucune chance...

hier soir la France a du reculer :

 Le Conseil Constitutionnel de la France a annulé la loi pénalisant la négation du soi-disant génocide arménien.

Dans sa décision, le Conseil a indiqué que la loi est contraire à la liberté de l’expression et l’article 33 de la Constitution française.......


surtout que :

 Au cours du mois de janvier, 4 millions de tonnes de pétrole ont été transportées par les oléoducs principaux en Azerbaïdjan.
Selon les données du Comité d’Etat des statistiques, 77,1 % de l’exportation est réalisé par l’oléoduc Bakou –Tibilissi – Ceyhan (BTC) et 3,1 millions de tonnes de pétrole ont été transportées par cet oléoduc en janvier dernier.



et que :

 Au mois de janvier en Azerbaïdjan, la production du gaz naturel commercialisable a augmenté 32.9%,

et enfin les USA entretiennent des liens étroits avec l'Azerbaïdjan :


Un Forum d’affaires Turquie, Azerbaïdjan et Mississippi , ainsi qu'une « Rencontre d’amitié Turquie, Azerbaïdjan et Mississipi » se tiendra dans l’Etat du Mississipi - Etats-Unis.

Sevindj Fataliyeva et Asim Mollazade, députés du Milli Médjlis de la République d’Azerbaïdjan sont partis aux Etats-Unis afin de participer à ces événements, a rapporté l’agence officielle Azertac.


Selon le porte parole du Milli Médjlis,
le niveau des relations entre les peuples des Etats-Unis, de la Turquie et de l’Azerbaïdjan, les opportunités pour le développement des relations mutuelles, la mise en œuvre des échanges d’expériences dans les domaines d’éducation, de culture seront discutés lors des rencontres qui se tiendront dans le cadre de cette visite.


on ne reverra pas cette proposition de loi de sitôt. quant aux arméniens il me semblerait juste qu'ils s'expliquent sur ce génocide dit de "Khojaly".