jeudi 24 novembre 2011

un Château (Algérien) en Espagne.

UN LOGEMENT EN TERRE IBÉRIQUE COÛTE MOINS CHER QU’EN ALGÉRIE 

 L’immobilier en Espagne est au plus mal. Le krach qu’a connu ce secteur se fait sentir de plus en plus dans la péninsule Ibérique mais, l’explosion de la bulle immobilière espagnole a fait des heureux. 

Les Algériens font partie des comblés de cette crise. En effet, ils sont de plus en plus nombreux, à acquérir des résidences secondaires de l’autre coté de la Méditerranée. 

Fini l’époque où l’on se faisait construire une maison au «bled», place désormais à l’Espagne, le nouveau bled des Algériens. 

le prix de l’immobilier espagnol est beaucoup moins cher qu’en Algérie.

En fait, en Espagne, à partir de 20.000 euros on peut devenir propriétaire d’une belle petite maison de vacances. A ce prix-là que peut-on s’acheter en Algérie? Euh, rien!!! 

D’ailleurs, de plus en plus d’agents immobiliers algériens surfent sur cette vague en se spécialisent dans la vente d’appartements dans les stations balnéaires espagnoles. «Et on peut dire que les affaires marchent très bien», confirme majorité de ces agents immobiliers. La beauté des côtes espagnoles a donc séduit la classe moyenne algérienne qui a découvert le bonheur qu’elle cherchait en Algérie. Il se pourrait donc que dans quelques années la nouvelle Grenade musulmane reprenne vie… 

En tout cas, les navires n’arrêtent pas de déverser leurs troupes algériennes sur les côtes espagnoles. 

source  

la crise immobilière rapproche les peuples !

l'architecture Glôôbôle permet aussi un moindre dépaysement et facilite adaptation et intégration.

partout chez soi, vaut mieux que pas du tout nulle part !