lundi 21 novembre 2011

Roubini Dixit

"En clair, il n’y a plus aucun moyen pour sortir la zone euro du pétrin. À moins que la zone euro n’évolue vers une plus forte intégration économique, budgétaire et politique (sur une trajectoire compatible à court terme avec une restauration de la croissance, avec la compétitivité et la viabilité de la dette, nécessaires pour résoudre la dette insoutenable et pour réduire les déficits budgétaires et externes chroniques), la déflation-récession va certainement conduire à une rupture désordonnée. Avec l’Italie trop grande pour échouer, et maintenant au point de non-retour, la fin de la partie a maintenant commencé pour la zone euro. Viendront d’abord les restructurations séquentielles et coercitives de dette, puis les sorties de l’Union monétaire, qui mèneront à la désintégration de la zone euro."

article complet 

 Wendy, dixit.