dimanche 27 novembre 2011

La guerre en Libye : horreur et bestialité toujours d'actualité

"Rupture de jeûne dans Tripoli libérée: tête de nègre grillée"

Actuellement, cela doit coûter moins cher que les dattes de Tunisie. Ah! Ces gens qui pendant le Ramadan ne mangent pas, ne boivent pas, ne "fricotent pas", mais tuent.

Par Ophélia 

Au menu des célébrations,avec vociférations de "allahou akbar", tirs de Kalatchnikov en l'air,crachats d'armes lourdes, très lourdes, hypocritement infiltrées par l'OTAN à travers des bases improvisées dans le désert, voici, très chers amis,"Carissimi amici", le Plat du Jour, au barbare festin de la Tripolitaine: la décapitation, en plein jour et en public, de l'énième nègre subsaharien,sempiternellement accusé d'être un mercenaire.Tout cela, pendant que Abdoulaye Wade se gondole, s'autocongratule, pour ne pas dire se grattouille je ne sais quel organe,tout fier d'avoir été cité parmi les "libérateurs" de la Libye.

Pas un mot de sa part,ni de ses collègues négro-présidents, ne serait-ce que pour supplier ( si c'est tout ce qu'ils savent faire) les faux insurgés mais véritables tribalistes avides de pouvoir et d'argent qui s'apprêtent à prendre les rênes de ce pays, de cesser d'assouvir leurs bas instincts sur les derniers immigrants subsahariens restés en rade. Rênes et laisses, devrait on dire.

Car ces dernières resteront solidement tenues par Sarkozy, Obama, David Cameron et tous ceux qui les auront aidés à parvenir à leurs fins.A moins que Al Qaïda et les succursales des "Muslim Brothers" ne viennent mettre du sable dans l'engrenage. On verra.En tout cas, la tribu Obeidi, à laquelle appartenait Younis, l'illustre assassiné après d'atroces tortures aux brûlures, a promis de le venger. D'autres, dès qu'elles se sentiront lésées par le partage du "butin Libye" ne tarderont pas à entrer dans la "danse de Saint-Guy" de la zizanie.




Dimanche 28 Août 2011 - PAGE ET VIDEO CLIC. dakaronline.net
 
la vidéo ne l'ai pas regardée. je la laisse là. la guerre c'est ça.
la guerre est à éviter de toutes nos forces. 
quand la situation économique se dégrade à ce point sur tous les continents, que les médias participent à l’implantation de la dictature globale, que personne n'est plus représenté, que le pouvoir est dans des mains "invisibles" donc inconnues, etc...
 ...la tentation est grande de croire que l'agression est justifiée et qu'elle est une réponse possible.
la guerre divisera les hommes, les mettra sur les routes dans des exodes de la faim, continuera la destruction de la planète...et ...rapportera des richesses à ceux qui armeront les "peuples".
 
dans ce système financier global il n'y a 
qu'un seul peuple mondial.
restons unis.