vendredi 28 octobre 2011

les limites de la croissance

à réfléchir....
la population....dé-population que je nomme "soft"....(ressources naturelles, prix alimentaires....)
à force de mener la planète à sa faim...