lundi 10 octobre 2011

le France c'est l'Inde !

Immobilier français : la courbe qui fait peur

Un beau graphique vaut mieux qu’un long discours : celui qu’a établi l’économiste de l’immobilier Jacques Friggit souligne à quel point le prix des logements est devenu inabordable, notamment pour un ménage parisien.
Le prix des logements qui évoluait en rapport avec les salaires dans les années 60-70 en est complètement déconnecté aujourd’hui.

Moyennant quoi la santé du marché immobilier n’a jamais autant dépendu de celle du crédit bancaire. En 2008, l’amorce d’un « credit crunch » (les banques ne prêtaient plus) avait immédiatement fait reculer les prix, avant que les plans de soutien de l’Etat aux banques ne fassent repartir le crédit. La situation est encore plus tendue aujourd’hui puisque les banques françaises sous très haute pression sont contraintes d’alléger leurs bilans, ce qu’elles commencent à faire…

A ne pas manquer, la « lending survey » de la BCE publiée fin octobre qui va détailler l’évolution des pratiques de crédit bancaires dans la zone euro depuis l’été. « L’immobilier serait la première victime d’un credit crunch, or outre la situation tendue en France il existe des bulles encore mal purgées en Europe, notamment en Espagne », souligne Benjamin Melmann, directeur du pôle performance absolue chez Edmond de Rothschild IM.
Muriel Motte  source
et en Espagne idem, voir pire.
la bonne nouvelle c'est que les prix vont baisser comme les ...revenus !

on va s'aligner sur l'Inde, comme pour le nettoyage des rues !

Lien : -35 % : c’est l’ampleur de la baisse des prix prévue par Jacques Friggit