vendredi 14 octobre 2011

Chine : un "way of life"


Pékin formalise un plan pour autoriser les IDE libellés en yuans 
SHANGHAI, 14 octobre (Reuters) - La Chine a formalisé vendredi un projet pilote pour permettre aux entreprises étrangères d'investir dans le pays avec des yuans légalement négociés à l'étranger, nouveau pas en direction d'une internationalisation de la devise chinoise.
investir 

comme chez nous !...en Chine...
voilà à quoi servent les "villes fantômes" chinoises.
à être occupées par les "occidentaux", lassés du marasme de leurs vieux pays. ?.


sur B.I. suivre les images des "riches villes chinoises", construites telles des villes ou villages anglais, avec des arcs de triomphes très "frenchy", des statues de la Liberté (française aussi).

villes très "occidentales" pour des capitaux occidentaux ?
car assurément les chinois  qui fuient la misère des campagnes ne peuvent s'offrir de "si jolis trottoirs".


les détenteurs d'assurances vie et autres plans d'épargne seront ils tentés d'investir sur le territoire asiatique ?
si en Europe les tensions sociales leur deviennent insupportables et qu'il y ait des "dispositions fiscales" dans ce sens, je n'en doute pas
Et dans ce sens je précise :


"Le groupe Accor surfe sur la formidable croissance économique dont jouit l'Orient, avec des taux avoisinant parfois les 10%, de quoi suppléer à l'atonie de l'Occident.
Ainsi, d'ici à 2014, l'Asie-Pacifique aura dépassé le Vieux-Continent en termes d'expansion: 42% des 100.000 chambres qu'Accor compte créer dans le monde verront le jour en Orient, contre 32% en Europe, selon des projections établies par le groupe en février dernier.
C'est bien entendu la Chine et l'Inde, marchés principaux d'Accor dans la région, qui tirent la croissance. Le groupe compte ouvrir 107 hôtels dans ces deux pays d'ici à 2014." boursorama

à bon entendeur, salut !

moi même.....

Mouton-Rothschild choisit Xu lei un artiste chinois