mercredi 7 septembre 2011

"Retraites" l'hécho à répondu "traites".

les fonds de pensions sont parties avec les caisses de retraites, les cotisations, l'épargne et les reversions attendues, espérées, "dues" de ceux qui ont participé ou "économisé" et "versé".

et ce constat doit être fait pour tous ceux qui ont cotisé et continue à le faire et ce à n'importe quelle "caisse" de n'importe quel pays et continent où l'état dit "veiller sur vos intérêts".

il n'y aura pas plus de "reversions-pensions-retraites-repartition-capitalisation" que de beurre en branche.

ha ??? !!! j'en vois qui sourient.....ça explique pourquoi je vois les rues vides. 



Fonds de pension : l'épargnant belge a perdu 784 euros depuis janvier

jeudi 11 août
Depuis le 1er janvier 2011, les fonds de pension belges accusent une perte d’un milliard. Cela équivaut à 784 euros par épargnant. (trends.be)

fonds de pension américains et souveraineté des pays F. Asselineau :
PUIS:

les retraités américains de General Motors, un exemple, ne devraient pas "toucher" beaucoup,

 un exemple d'américains sans couverture santé : les postiers !
"À moins que le Congrès n’adopte des mesures d’urgence pour stabiliser ses finances, l’US Postal Service pourrait devoir cesser ses activités l’hiver prochain, selon cet article publié aujourd’hui à la une du New York Times. L’agence gouvernementale indépendante, qui ratera le 30 septembre un paiement de 5,5 milliards de dollars pour couvrir le coût des soins de santé futurs de ses retraités, aura accumulé un déficit de 9,2 milliards de dollars à la fin de l’exercice financier en cours.".

à mettre en parallèle avec ce qui suit :


la vie des retraités c'est "au travail" ! ou RIEN !

Aux USA, le nombre de travailleurs indépendants explose :


Les emplois traditionnels ne garantissent plus la protection et la sécurité auxquelles les travailleurs étaient habitués. Un tiers des Américains n'auraient plus de mutuelle, ou d'épargne retraite, ou d'assurance chômage, et certains sont obligés de s'en passer tout simplement.
Car pour l'instant, une famille de trois personnes (mari et femme plus un enfant) doit payer plus de 1 000 dollars par mois pour bénéficier d'une couverture correcte (mais pas totale) en cas de gros pépin médical, tandis que les petits pépins, pourtant coûteux, restent à sa charge.
Le phénomène toucherait aussi la Grande Bretagne où certains prédisent que les grandes entreprises vont diminuer de taille, au profit de micro-businesses qui interviendront en dehors des lieux de travail traditionnels et des heures habituelles.

ça vous parait énorme 1000 $/mois pour une famille de 3 personnes, relisez vos fiches de paye. étudiez vos taxes. c'est exactement similaires à nos systèmes par répartition. ....
les financiers mondialistes/internationanx sont avides mais pas dingues !

"de la misère ordinaire" : un exemple illustrant le futur.

La faillite de Central Falls

Central Falls (ville de 18.000 habitants de la Nouvelle-Angleterre) s’est déclarée en faillite, sous le régime du chapitre 9 qui protège temporairement la municipalité de ses créanciers
Certaines villes des Etats-Unis sont confrontées à la faillite puisque l'économie est menacée d’un double plongeon dans la récession. Des municipalités criblées de dettes doivent faire face à des taux d'intérêt de plus en plus élevés depuis la décision prise par l'agence de notation Standard & Poor de rabaisser le taux de solvabilité des Etats-Unis. Rien que dans le Rhode Island une dizaine d’autres villes courent le même risque.
Ce qui est particulièrement inquiétant pour Central Falls, c’est que la crise financière n'est qu'un facteur secondaire dans son effondrement. Les problèmes de cette ville remontent à des décennies avec la mise en place d'un fonds de retraite créé pour les baby-boomers à qui Central Falls - et beaucoup d'autres villes américaines – a promis bien plus qu’elle ne peut se permettre aujourd’hui.
Eileen Norcross, chercheur au Centre Mercatus de l'université George Mason, prétend que, dans dix ans, Los Angeles, New York, Chicago et d’autres métropoles pourraient bien connaître le même sort.
Elle a calculé qu’aux Etats-Unis les régimes de retraite affichent un déficit de 3 trillions de dollars.
Guardian.co.uk
et ensuite on se demande pourquoi les gens sont démotivés au travail ou pourquoi le taux de productivité a baissé en aout 2011 aux USA..................