mardi 16 août 2011

les F.A./P.I.G.S. vous saluent bien (Morituri te salutant)


La dette US reste le plus sûr placement pour la Chine-banquier 
PEKIN, 16 août (Reuters) - Le marché américain des Treasuries reste le placement le plus sûr pour les réserves chinoises en dépit de l'abaissement par Standard & Poor's de la note de la dette souveraine américaine, a déclaré Guo Shuqing, président de la China Construction Bank , dans des propos publiés mardi. Dans la dernière édition de Capital Week, Guo Shuqing, également ancien directeur de l'Administration publique du commerce extérieur (SAFE), a expliqué que la Chine avait placé l'essentiel de ses réserves en dollars pour des "raisons tout autant historiques que réalistes".
"Détenir des Treasuries américains recèle certains des risques, mais à une période marquée par la volatilité de l'économie mondiale et lors de laquelle la zone euro connaît de graves difficultés, les Treasuries, dans la catégorie des produits imparfaits, restent le meilleur produit en termes de sécurité et de retour", a-t-il déclaré.
Il a par ailleurs souligné que les rendements de la dette publique américaine étaient restés stables, voire moindres, après l'abaissement de la note de crédit des Etats-Unis.
"Le marché nous dit que l'éventualité d'un défaut américain est mince même si les fluctuations à court terme sont inévitables."
(Zhou Xin et kevin Yao, Nicolas Delame pour le service français, édité par Gregory Schwartz)
et :

La croissance cale en zone euro, l'Allemagne et l'Espagne près du point mort : 


La croissance s'est rapprochée du point mort au deuxième trimestre en Allemagne, aux Pays-Bas et en Espagne selon des statistiques publiées mardi, tandis que la France, qui a stagné au deuxième trimestre, pourrait revoir à la baisse ses prévisions annuelles.
Au sortir de deux semaines de tourmente boursière, les chiffres décevants jettent une ombre sur les performances économiques de la zone euro, qui s'efforce d'effacer les inquiétudes sur la dette publique de plusieurs de ses membres.

Cette cascade de chiffres moroses coïncide avec un sommet mardi entre Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel consacré aux réponses à apporter à la crise de la dette européenne.
Le président français doit également rencontrer son Premier ministre François Fillon pour établir des restrictions budgétaires qui seront annoncées le 24 août.
AFP le 16/08/2011

au fait les impôts arrivent dans la boîte aux lettres...
j'espère que tout le monde est bien reposé (vu qu'il a fait un temps épouvantable, pas trop d'efforts physiques).
c'est parfait car il va falloir lutter beaucoup pour préserver le peu des "acquis sociaux".
l'Europe n'a ni la planche à billets ni l'armada us.
(ni le passeport)